Curieuse époque que la notre

On ne sait plus comment occuper nos seniors